L’agence August se consacre depuis 2016 sous l’égide de ses deux cogérants paysagistes-urbanistes – flore dohy et laurent firmain- à l’étude de l’extérieur.

Notre champ d’action est celui du paysage et de l’urbanisme.

Public et privé.

Jardin et parc, aménagement et renouvellement urbain, paysage lié aux projets architecturaux, ou encore au transport.

Programmation, recherche, maîtrise d’œuvre complète ou encore assistance à maîtrise d’ouvrage.

 

Notre équipe regroupe des profils mixtes, de paysagistes, architectes urbanistes, universitaires, nous permettant d’apporter une vision globale et durable aux problématiques d’aménagement qui nous sont soumises. Les membres de notre équipe ont développé au cours de leur expérience professionnelle commune une même exigence de projet de la conception aux travaux.

 

flore dohy revendique une approche globale et totale du paysage, qui ne peut se réduire à une appréhension d’ordre esthétique et qui trouve ses fondements dans les dimensions artistique, environnementale, sociale et politique de la ville et de l’extérieur.

Paysagiste de formation, elle cofonde l’agence August en 2016 après avoir fait ses armes en tant que paysagiste associée au sein de l’agence Signes pendant 10 ans. Elle y a acquis une solide expérience dans tous les domaines de l’aménagement urbain et du paysage en France (Métropolitaine et DOM-TOM) ainsi qu’à l’international, et conduit aujourd’hui au sein de l’agence August des projets de maîtrise d’oeuvre de parcs (parc Maurice Thorez à Choisy-le-Roi, parc des Landes à Chatou), de jardins (Jardins du Centre Culturel Coréen), d’aménagement urbain (dalle des Terrasses de l’Agora à Evry), des études urbaines (projet Vallée/Béreult au Havre), etc.
Elle enseigne l’atelier paysage à l’Ecole Supérieure des Jardins depuis 2016.

 

laurent firmain fonde l’agence August avec flore dohy. à l’issue de multiples expériences et d’une collaboration de 10 ans au sein de l’agence Signes. Son expérience de directeur d’études sur des grands projets de transport (tramway T1, tramway de Caen, TCSP Moufia Bretagne à la Réunion, Phase 3 du Tramway de Bordeaux)lui a permis de consolider et de préciser son intérêt particulier pour les aménagements urbains et le dialogue avec les usagers, les habitants, les services techniques, administratifs et les élus.

 

Ils collaborent ou ont collaboré à l’agence : sylvain ducret, alessia sannolo, diego mermoud, xavier cournet, lucie lesieur, edwige prestel, alexis henri

 

SARL au capital de 10 000 €
SIRET : 493 953 970 00024
Code NAF : 7111Z
TVA intra. : FR03493953970

flore-dohy-laurent-firmain-agence-august

La relation entre l’homme et la nature constitue le fondement de notre activité et de notre recherche, de la même manière qu’il constitue une des préoccupations majeures de notre époque. Outre les questions environnementales, d’une importance actuelle évidente, nous croyons que le rôle du paysagiste aujourd’hui est de replacer au cœur de nos territoires, lesquels mutent à un rythme effréné, l’exigence du bien-vivre, ensemble, en harmonie avec notre environnement.

L’extérieur est notre terrain d’action. Notre intervention a pour objet de l’imaginer et de le construire en utilisant trois outils. La nature ou le renforcement des équilibres environnementaux et climatiques. La culture et l’art ou la création d’un imaginaire. Les aménités ou la valeur d’usage, de plaisir, et d’intérêt général qui doit être conférée aux espaces.

Notre intervention vise à créer des lieux vivants, nés d’une lecture émotive du paysage, dont la richesse des références, des usages et l’efficacité des fonctionnements en font des œuvres à habiter.Nous proposons la mise en place d’une démarche, qui va au-delà de la mise en œuvre d’un espace formel, et qui tend à transformer un paysage en mobilisant tous les acteurs d’un territoire et en y injectant tous les éléments qui font la dynamique de la ville durable : la culture, le jeu, les flux, l’agriculture, la nature, les enjeux et fonctionnements économiques locaux, et ce en stimulant la dynamique habitante.

L’objectif est celui de l’émergence d’un système global durable par le paysage, assumant pleinement le contexte économique actuel : coûts minimisés et maîtrisés, système participatif, valorisation économique et écologique du paysage, etc., et permettant de renforcer l’équilibre du territoire dans toutes ses composantes, menant à une affirmation de l’autonomie de la collectivité et de la responsabilisation individuelle.

Nous croyons que la mise en œuvre de ces principes n’est possible qu’en cocréation avec les acteurs institutionnels et associatifs, avec les habitants, ainsi qu’avec nos partenaires.